search.jpg

Communiqué de presse : Nominations au Conseil d’Orientation pour l’Emploi

 
Paris, le 23 Mars 2011

Nominations au Conseil d’Orientation pour l’Emploi

 

 

Conformément aux dispositions du décret n° 2005-326 du 7 avril 2005 modifié portant création du Conseil d’Orientation pour l’Emploi, le Premier ministre a nommé aujourd’hui les quinze personnalités qualifiées du COE.

Marie-Claire Carrère-Gée, ancienne secrétaire générale adjointe de l’Elysée, est reconduite en qualité de présidente, responsabilité qu’elle occupe depuis le 19 septembre 2007, et Gilles Bélier, avocat, en qualité de vice-président.

Mme Béatrice Taupin, journaliste, ancienne rédactrice en chef social et macro-économie France, et M. Eric Maurin, directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, professeur d’économie à l’Ecole d’Economie de Paris, font leur entrée au sein du Conseil.

 

Par ailleurs,

Mme Elisabeth Bergé-Suet, conseiller du président du Groupe Henner – GMC,
M. Christian de Boissieu, président délégué du Conseil d’Analyse Economique,
M. Dominique-Jean Chertier, directeur général adjoint des Affaires sociales, juridiques et institutionnelles du groupe SAFRAN, président de Pôle emploi,
 M. Pierre Ferracci, président du groupe ALPHA,
M. Jean-Baptiste de Foucauld, inspecteur général des finances,
M. Jean Grosset, secrétaire général adjoint de l’UNSA,
M. Francis Kramarz, économiste,
Mme Bernadette Malgorn, conseiller maître à la Cour des Comptes,
M. Xavier Lacoste, directeur général, Alixio,
M. John Martin, directeur de l’emploi, du travail et des affaires sociales à l’OCDE,
et M. Jean-Luc Vergne, directeur général des ressources humaines du Groupe BPCE, président de l’AFPA,

ont été renouvelés au sein du collège des personnalités qualifiées du COE.

Le Conseil d’Orientation pour l’Emploi, est une instance indépendante d’expertise et de concertation composée de cinquante et un membres. Placé auprès du Premier ministre, il rassemble, outre sa Présidente et son vice-Président, des représentants des partenaires sociaux, le service public de l’emploi, les directeurs des administrations intervenant dans le champ du travail et de l’emploi, des experts de ces questions, ainsi que des représentants des collectivités territoriales et du Parlement.