search.jpg

Thèmes de travail

Pages de résultats : Pages 1 2 3 4 5 6 [Suiv >> ]       

Le travail non déclaré

en savoir plus >

Nouveaux modes de « consommation responsable » et emploi

De nouveaux modes de consommation dite « responsable » sont en plein essor, en France comme à l’étranger.

Il en est ainsi de la consommation de produits et services plus écologiques ou ayant un moindre impact sur l’environnement (économie circulaire, certaines formes de consommation collaborative…), jugés plus « sains » ou avec de plus grandes exigences sanitaires (produits « bio »…), ayant des impacts économiques territoriaux considérés comme positifs (circuits courts, productions locales…), respectant certains principes éthiques ou garantissant le respect des normes sociales fondamentales tout au long de la chaîne d’approvisionnement (consommation « solidaire », commerce équitable…).

Diverses et pour certaines récentes, ces évolutions sont profondes, le plus souvent en interaction et induisent des transformations des circuits de production et de distribution : une transition « responsable » est aujourd’hui engagée.

Elle est encouragée par des politiques publiques européennes, nationales et locales, qu’il s’agisse d’évolutions de la réglementation sur les produits et services, sur l’information du consommateur, ou de soutiens budgétaires.

Cette transition « responsable » a déjà et aura des conséquences, potentiellement importantes, sur l’emploi. Ces conséquences restent pourtant encore peu étudiées.

Le Conseil d’orientation pour l’emploi a donc souhaité se saisir du sujet et analyser les effets de ces nouveaux modes de « consommation responsable » sur l’emploi. Il cherchera notamment à apprécier leur impact sur le volume, la structure et la localisation de l’emploi en France et à identifier les leviers de politique publique pouvant faire de ces nouveaux modes de « consommation responsable », également, une opportunité pour l’emploi.

Le rapport du Conseil sera adopté au printemps.

en savoir plus >

Automatisation, numérisation et emploi - Tome 3

Le Conseil poursuit ses travaux sur Automatisation, numérisation et emploi. Son prochain rapport examinera ainsi les conséquences de la révolution technologique sur le travail. Il s’attachera ici à dresser un diagnostic des effets de l’automatisation et de la numérisation sur l’environnement de travail, l’organisation du travail et les situations de travail effectives et à analyser les risques et les opportunités pour les entreprises et les actifs.

en savoir plus >

Automatisation, numérisation et emploi - Tome 1

Traitement des données de masse (big data), robotisation, digitalisation, intelligence artificielle, internet, des objets imprimante 3D : les évolutions technologiques en cours, leur profondeur et leur rapidité alimentent les inquiétudes autour d’un « futur sans emploi ».

Sur un plan quantitatif, des travaux de recherche ont cherché à évaluer la part des emplois qui serait susceptible d’être détruite à court ou moyen terme.

A l’évidence, il n’y a pas de consensus académique : cette part varie, selon les études de 1 à 4. Et ces études ne prennent pas en compte les créations d’emploi liées aux changements technologiques.

En outre, les enjeux pour l’emploi ne sont pas d’ordre seulement quantitatifs : il concernent, également, la structure de l’emploi et le contenu de ces emplois.

Dans ce contexte, le Conseil d’orientation pour l’emploi a souhaité travailler au cours des prochains mois sur le thème de l’automatisation et la numérisation et d’examiner leurs impacts sur l’emploi.

en savoir plus >