search.jpg

Thèmes de travail

Pages de résultats : Pages 1 2 3 4 5 [Suiv >> ]       

L'évolution des formes d'emploi

Le Conseil d’Orientation pour l’Emploi a décidé de consacrer ses prochains travaux à l’analyse de l’évolution des formes d’emploi.

Depuis maintenant plus de 30 ans, les modalités du travail et de l’emploi ont beaucoup évolué. Cela s’est traduit par le développement des formes d’emploi dites « atypiques » (CDD, intérim, temps partiel), mais aussi par celui de nouvelles formes d’emploi (portage salarial, groupements d’employeurs) ou de modalités d’exercice de l’activité (télétravail).

Si beaucoup de ces formes d’emploi (en essor et/ou nouvelles) ont d’ores et déjà fait l’objet de diverses études, ces dernières ne permettent pas d’avoir une approche globale, synthétique et problématisée du sujet.

C’est pourquoi le Conseil d’orientation pour l’emploi a estimé nécessaire de porter un regard global sur les évolutions des formes d’emploi, d’en analyser les causes, d’en identifier les enjeux pour les personnes, les entreprises et le fonctionnement global de l’économie, et d’en mesurer les conséquences, en particulier en termes de création d’emplois.

en savoir plus >

Les aides publiques aux entreprises en faveur de l'emploi

Dans le cadre de la feuille de route issue de la Grande Conférence Sociale des 9 et 10 juillet dernier, M. Michel Sapin, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, a demandé au Conseil d’Orientation pour l’Emploi de réaliser une « évaluation contradictoire des aides aux entreprises en faveur de l’emploi », pour « juger de leur pertinence en termes de développement économique et d’emploi ».

Le Conseil d’Orientation pour l’Emploi a débuté ses travaux ce matin en séance plénière. Conformément à la demande du Gouvernement, il adoptera son rapport à la fin du premier trimestre 2013.

Le Conseil s’appuiera sur les différents travaux existants (éléments de recensement, évaluations quantitatives et qualitatives, travaux de la Cour des comptes et rapports des corps d’inspection, études économiques, etc…) et donnera à ses réflexions un éclairage international. Le Conseil analysera tant les aides de l’Etat que celles, financières ou non, des collectivités locales.

en savoir plus >

L'emploi et les politiques de l'emploi depuis la crise : une approche internationale

Le Conseil d’Orientation pour l’Emploi a choisi de consacrer ses prochains travaux aux politiques de l’emploi depuis la crise en Europe et dans quelques pays industrialisés. Il entend ainsi fournir aux pouvoirs publics et aux partenaires sociaux et plus largement aux acteurs du marché du travail un diagnostic et des propositions utiles pour leurs analyses et leurs décisions.

Il apparaît en effet que les ajustements du marché du travail durant la crise ont été, ces dernières années, très hétérogènes d’un pays à un autre. Outre l’existence de modèles sociaux divers et de modèles de croissance différents qui rendent les pays plus ou moins sensibles aux chocs économiques, les politiques de l’emploi qui ont été menées peuvent également expliquer les réactions de l’emploi aux variations de l’activité et l’évolution du chômage.

Alors que la crise n’est pas achevée – ou que s’est ouverte une seconde phase de la crise, de nature différente-, le Conseil d’Orientation pour l’Emploi a souhaité travailler à une approche comparative des ajustements du marché du travail et des politiques de l’emploi menées pendant cette période, qu’il s’agisse des initiatives des gouvernement ou de celles des partenaires sociaux.

Si des éléments d’expertise existent, notamment sur la première période de la crise (2008-2009), ils méritent d’être affinés et analysés, mais aussi complétés par des données plus récentes, au regard du contexte budgétaire dans lequel s’inscrivent désormais les politiques de l’emploi dans un nombre croissant de pays.

Surtout, les acteurs du marché du travail n’ont jamais été amenés à analyser ensemble ces éléments (les succès, les échecs, les bonnes pratiques pouvant être source d’inspiration) afin d’en tirer des enseignements, de les discuter et de faire des propositions utiles pour faire face aux difficultés des prochains mois comme aux enjeux structurels du marché du travail en France.

en savoir plus >